Bracelet de Sony : un pas dans l’avenir

Sony vient de publier des photos d’un prototype de bracelet-téléphone-ordinateur utilisant la technologie OLED. Ce prototype imaginé par Hiromi Kiriki serait prévu pour 2020

Ce type d’appareil va être très intéressant puisque c’est l’une des briques manquantes à l’avènement de l’ubiquitous computing. En effet, internet est accessible presque partout, mais il reste peu commode de sortir un téléphone dans la rue ou au milieu d’une conversation pour préciser un point ou chercher une information. Un appareil accessible directement sur le poignet pourrait donc combler ce vide.

Prototype de téléphone-bracelet souple par sony

Il restera donc encore 3 points importants à résoudre : +Continue Reading

Un brainstorm efficace

L’innovation en matière d’interface graphique, ne passe pas forcément par une innovation technologique. Bien souvent, cela passe par une meilleure compréhension de l’utilisateur et des solutions simples. Voici un retour d’expérience d’une technique de « réunion de conception participative » qui permet de faire ressortir ces solutions simples en faisant travailler des gens d’horizons complètement différents. La technique a extrêmement bien marché pour mon projet et je vous conseille grandement de la réutiliser pour les vôtres. +Continue Reading

Interface impressionante dans IronMan 2

Les films sont toujours un espace de créativité débridée pour les designers d’interfaces graphiques. Parfois, ça donne des résultats bien vus comme dans The Island (table tactile, jeux immersif). Parfois, ça marque les esprits avec des interfaces très impressionnantes  mais discutables au niveau ergonomie comme dans Minority Report. Dans tous les cas, cela reste une bonne source d’inspiration pour les designers d’interfaces réelles.

Je vous laisse donc juger de ce que vous pourrez retirer des interfaces d’Iron Man 2, que je classerais plutôt dans la catégorie des interfaces très… flashy.

(Via infosthetics)

Frustration du designer et maturité du marché

Beaucoup de designers logiciel (*), se sentent frustrés parce qu’ils ne sont pas entendus. « On m’a demandé une étude et on ne fait rien de ce que j’ai proposé ».
Et bien, figurez-vous que c’est normal et même théorisé. Jared Spool vient de finir un article très intéressant « Deriving design strategy from Market Maturity ».

Dans cet article, il présente les 4 stages de maturité possible d’une industrie et le travail qui sera demandé au designer dans chacune de ces phases :
1 – Phase technologique : le secteur est tout nouveau et la technologie tellement intéressante que les utilisateurs sont prêts à supporter les pires horreurs de design et d’ergonomie. Phase assez frustrante pour le designer, son travail va surtout consister à repérer les fonctionnalités inutiles pour éviter de maintenir du code superflux.
2 – Phase fonctionnalités : avec l’arrivée de nouveaux concurents, les acteurs vont se distinguer par les fonctionnalités qu’ils offrent. Durant cette phase, le designer va devoir comprendre le métier de l’utilisateur, repérer les fonctionnalités vraiment importantes et faire des études de concurence.
3 – Phase expérience : certainement la plus jouissive pour un designer. Repérable au jour où le chef dit : « Mais c’est beaucoup trop compliqué, même moi je me perds dans toutes ces fonctionnalités ». Le marché est maintenant mature et les clients sont plus exigeants en terme de productivité et coût de formation sur les logiciels. Il faut ici analyser la façon de travailler des utilisateurs et leur offrir la meilleur expérience possible. Quitte à réduire le scope de fonctionnalités.
4 – Phase commodité : Le produit est maintenant très mature et doit s’intégrer au mieux dans l’ensemble du process client. Il doit donc être inter-opérable et respecter les standards des autres logiciels. Encore un gros boulot pour le designer, même si ici la créativité va laisser la place à la normalisation.

Je vous conseille la lecture de l’article en entier, il est bon de savoir où sa boîte se situe. Ca permet de mieux comprendre et accepter ce qui se passe. Au vu des discours de la direction, je dirais que la mienne est en pleine transition de la phase 2 vers la phase 3. Ca tombe plutôt bien… ;)

(*) Je parle du designer au sens large, autant le designer graphique, que l’ergonome ou le designer interactif.

Protypage rapide

Je viens de tomber sur cette vidéo de Balsamiq Mockups, un logiciel qui permet de faire rapidement une maquette approximative d’interface. Le logiciel a l’air assez complet, simple à utiliser et en plus il est supporté par une communauté d’utilisateurs qui ajoutent des widgets régulièrement. De quoi faire gagner du temps à beaucoup de designers.


Du coup, en voyant ça, je remets en cause mon utilisation intensive de PowerPoint pour faire mes maquettes. Vous utilisez quoi vous ?

 

Via SimpleWeb.

Impact de la crise sur les logos

Abduzeedo.com a rassemblé une mini collection de logos de marques affectés par la crise… Bien marrant. Je vous laisse voir les autres (Ferrari, Nokia, Xerox…) sur leur site.

J’ai particulièrement aimé:
logo_apple_crise
logo_ford_crise
logo_lg_crise
logo_goodyaer_crise